CHALLENGES : Syndicalisme

Sur le site

Grand débat: Berger (CFDT) veut des mesures pour l'écologie et la "justice sociale" (lun., 08 avril 2019)
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a souhaité lundi matin que le grand débat aboutisse à "une ligne claire" et à des "mesures concrètes" en faveur de l'écologie et de la "justice sociale". "Ce que j'attends de la sortie de ce grand débat, c'est une ligne claire: écologie, justice sociale. Ce mouvement (des "gilets jaunes", ndlr) a été un appel à la justice, la justice sociale, fiscale, territoriale et même à la justice générationnelle" car "la situation" des jeunes "est dramatique", a déclaré M.
>> Lire la suite

Grand débat: le Medef veut décentraliser et baisser les impôts (Tue, 19 Mar 2019)
Le Medef a proposé mardi de renforcer le pouvoir de décision des collectivités territoriales tout en baissant la pression fiscale, pour répondre aux questions soulevées par le mouvement des "gilets jaunes". Sur la base d'une analyse économique de l'OCDE selon laquelle "plus un pays est décentralisé, plus il crée de la richesse", la première organisation patronale veut que la France "réussisse enfin sa décentralisation". "Le mouvement des gilets jaunes nous interpelle et c'est aussi ce qui remonte de nos adhérents, un besoin de décision de proximité", a déclaré Geoffroy Roux de Bézieux en présentant les propositions de son organisation.
>> Lire la suite

Gilets jaunes: une "catastrophe" pour le petit commerce (Tue, 12 Feb 2019)
La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a affirmé mardi que le mouvement des "gilets jaunes" avait provoqué une "catastrophe" pour les petits commerçants, évoquant 70.000 personnes en "activité partielle", à la veille d'une réunion de crise à Bercy.
>> Lire la suite

François Boulo, l'avocat devenu la voix des "gilets jaunes" rouennais (Sun, 27 Jan 2019)
Il a des allures de garçon sage mais appelle à la grève générale: le porte-parole des "gilets jaunes" de Rouen, François Boulo, avocat de 32 ans, jouit avec son "calme olympien" et ses réparties d'une popularité croissante. "Bravo", "Du fin fond de l'Aude merci", "vous faites trembler" le vice-président du Medef, "face au mépris, votre calme et votre intelligence font toute la différence": à chacune de ses interventions télévisées partagées sur sa page facebook, ce jeune marié croule sous les éloges. "Ca me touche: je pourrais être un escroc, un salopard", commente François Boulo interrogé par l'AFP.
>> Lire la suite

Le patronat partage "intégralement" le ras-le bol fiscal des gilets jaunes (Tue, 22 Jan 2019)
Le patronat partage "intégralement" le sentiment de ras-le-bol fiscal des gilets jaunes, mouvement dont il revendique "d'une certaine manière" la paternité, a expliqué mardi sur RFI le président délégué du Medef Patrick Martin.
>> Lire la suite

"Gilets jaunes": la difficile quête de dialogue de la CFDT avec Macron (Fri, 18 Jan 2019)
Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", Laurent Berger, le numéro 1 de la CFDT, multiplie auprès de l'exécutif les propositions pour sortir de la crise et placer les corps intermédiaires au centre de l'échiquier. Mais les appels du premier syndicat français restent lettre morte. "Le président n'a pas décroché une seule fois son téléphone depuis le début de la crise des +gilets jaunes+", regrettait dans une interview à Paris Match mi-décembre le secrétaire général de la CFDT.
>> Lire la suite

Comment Laurent Berger voit le "grand débat" (Wed, 16 Jan 2019)
INTERVIEW - Au moment où Emmanuel Macron tente de sortir de la crise, en lançant son « grand débat national », Laurent Berger, à la tête de la CFDT, détaille dans une interview à Challenges comment il compte y participer. Il a des mots très durs sur la façon de gouverner du chef de l'État. Il dénonce aussi les multiples dérives des groupes extrémistes, qui instrumentalisent les gilets jaunes.
>> Lire la suite

Le patronat va participer au grand débat national (Mon, 14 Jan 2019)
Le Medef a invité lundi les entreprises à participer au grand débat national organisé par le gouvernement pour répondre au mouvement des "gilets jaunes", tandis que la CPME a lancé une consultation auprès de ses adhérents. "Le Medef invite les entreprises et les entrepreneurs à participer largement à ce dialogue indispensable avec les Français", selon un communiqué de la première organisation patronale française. Le Medef "sera très attentif aux conclusions de cette consultation qui doit permettre d’apaiser le pays, mais aussi et surtout de l'engager sur la voie d’une réforme acceptée et partagée", poursuit le texte.
>> Lire la suite

Berger/"gilets jaunes": "arrêtons d'être naïfs" face aux "factieux" (Sun, 06 Jan 2019)
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a appelé dimanche à "arrêter d'être naïfs et irresponsables" face à "des gens qui veulent renverser la démocratie" et qui sont "factieux" à propos des violences samedi lors de la journée d'action des "gilets jaunes". "Aujourd'hui c'est assez factieux, je crois qu'il faut arrêter d'être naïfs et d'être irresponsables dans un certain nombre de commentaires", a déclaré M. Berger, invité de l'émission "Questions politiques" France Inter/Le Monde/France Télévisions.
>> Lire la suite

Contrôle des chômeurs: un "durcissement inutile" selon FO, "injuste" selon la CFDT (Thu, 03 Jan 2019)
Le secrétaire général de Force ouvrière, Yves Veyrier, a fustigé jeudi le "durcissement inutile" des sanctions prévues contre les chômeurs manquant à leurs obligations, dénonçant un "danger" et un risque de "précarisation" des demandeurs d'emploi, la numéro deux de la CFDT, Marylise Léon, évoquant des mesures "injustes". "J'y vois d'abord un durcissement de sanctions inutile parce que cela touche une très faible catégorie de personnes", a déclaré sur RTL le numéro un de FO, interrogé sur un décret controversé publié le 30 décembre. "Le nombre de chômeurs indemnisés qui ne se rend pas régulièrement à un rendez-vous, c'est moins de 4%", a fait valoir M.
>> Lire la suite

Les fonctionnaires privés de prime exceptionnelle, leurs syndicats en colère (Fri, 21 Dec 2018)
Privés de prime exceptionnelle, les fonctionnaires devront se contenter des mesures d'urgence d'Emmanuel Macron en réponse à la crise des "gilets jaunes", une annonce qui a provoqué l'ire de leurs représentants syndicaux. Le gouvernement n'a pas pris la "mesure du malaise qui s'exprime dans la Fonction publique", ont réagi vendredi dans un communiqué commun les organisations syndicales de la fonction publique (CGC, CFTC, CFDT, CGT, FA/FP, FO, FSU, Solidaires et Unsa), à l'issue d'une réunion avec Olivier Dussopt, le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique. "Devant l'absence de réponse de sa part, elles décideront des moyens nécessaires pour peser afin d'être entendues".
>> Lire la suite

Plusieurs centaines de retraités rassemblés devant Bercy pour leur pouvoir d'achat (Tue, 18 Dec 2018)
Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées mardi à Paris devant le ministère de l'Économie à l'appel d'une intersyndicale pour réclamer la suppression de la hausse de la CSG pour tous les retraités et une augmentation des pensions, a constaté une journaliste de l'AFP. "Retraités, exploités, révoltés", "Macron voleur, rends-moi ma retraite", pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants, réunis autour d'un sapin de Noël aux branches duquel pendaient des cadeaux "hausse de la CSG", "stop aux taxes", "augmentation des pensions". Entre 4.000 et 5.000 personnes étaient rassemblées selon la CGT, 600 selon la préfecture de police.
>> Lire la suite

Berger (CFDT) veut une loi pour limiter les plus hauts revenus (Mon, 17 Dec 2018)
"En 2018, il y a eu 14% d'augmentation pour les patrons du CAC 40 et 1,8% pour les salariés. Cela veut dire que l'autorégulation préconisée par (...) le Medef (le patronat NDLR), ça ne marche pas", a déclaré Laurent Berger.
>> Lire la suite

100 euros pour les salariés au Smic: "promesse plus que tenue", selon Pénicaud (Mon, 17 Dec 2018)
Alors que tous les salariés au Smic ne verront pas augmenter leur salaire de 100 euros net comme l'avait annoncé Emmanuel Macron, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a défendu lundi une "promesse plus que tenue", quand la CFDT escompte des "frustrations". Dans son "adresse à la Nation" lundi dernier, le président de la République avait annoncé que "le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu'il en coûte un euro de plus pour l'employeur". Une annonce qui s'était vite transformée en casse-tête pour l'exécutif, qui a choisi de passer par la prime d'activité pour augmenter le revenu des salariés au niveau du Smic sans affecter les entreprises.
>> Lire la suite

Gilets jaunes: le patron du Medef cite Lénine et incite aux primes (Wed, 12 Dec 2018)
Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux comprend les mesures de pouvoir d'achat et exhorte ses adhérents à proposer une prime à leurs salariés, en citant Lénine, lui-même.
>> Lire la suite

L'absence d'annonces sur la "justice fiscale" laisse les syndicats sur leur faim (Tue, 11 Dec 2018)
Si les annonces du président de la République sur le pouvoir d'achat ont été diversement appréciées par les syndicats, tous se rejoignent pour critiquer l'absence, à ce stade, de mesure de "justice fiscale" alors qu'Emmanuel Macron reçoit les représentants des banques et des grandes entreprises. Les grandes organisations syndicales ont réagi de manière contrastée aux annonces du chef de l'Etat lundi sur l'augmentation de 100 euros pour les salariés au niveau du Smic, la suppression de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2.000 euros mensuels ou la défiscalisation des heures supplémentaires. Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, y a vu "un vrai geste sur le pouvoir d'achat des ménages les plus modestes et des travailleurs autour du Smic".
>> Lire la suite

La CFDT devient le premier syndicat français, la CGT reste en tête dans la fonction publique (Tue, 11 Dec 2018)
La CFDT est devenue le premier syndicat français, public et privé confondus, à l'issue des élections professionnelles dans la fonction publique, où la CGT a conservé sa première place, selon des résultats officiels provisoires publiés mardi. La CGT reste première dans la fonction publique dans son ensemble (État, hospitalière, territoriale) avec 21,8% des suffrages, suivie par la CFDT (19%) et FO (18,1%). "C'est historique: la CFDT devient le 1er syndicat en France, public et privé confondus", a tweeté M.
>> Lire la suite

Macron rencontre les partenaires sociaux ce matin (Mon, 10 Dec 2018)
Les cinq syndicats représentatifs (CGT, CFDT, FO, CFE-CGE et CFTC), ainsi que trois organisations patronales (Medef, CPME et U2P) seront reçus lundi à 10H00 par Emmanuel Macron à l'Élysée, a-t-on appris dimanche de sources syndicales.
>> Lire la suite

Macron rencontrera les partenaires sociaux lundi à 10h00 (Sun, 09 Dec 2018)
Les cinq syndicats représentatifs (CGT, CFDT, FO, CFE-CGE et CFTC), ainsi que trois organisations patronales (Medef, CPME et U2P) seront reçus lundi à 10H00 par Emmanuel Macron à l'Élysée, a-t-on appris dimanche de sources syndicales.
>> Lire la suite

"Gilets jaunes": les entreprises deviennent "le bouc émissaire" (Fri, 07 Dec 2018)
Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a estimé vendredi que les entreprises étaient en train de devenir "le bouc émissaire d'une révolte fiscale", craignant des hausses d'impôts pour répondre à la crise des "gilets jaunes". "Je ne voudrais pas que cette révolte fiscale se transforme en mettant en accusation des entreprises qui font leur travail. On pointe du doigt les entreprises alors que c'est un problème d'impôt", a-t-il regretté au micro de France Inter.
>> Lire la suite