LA TRIBUNE : SYNDICALISME

Nouveau flux intégré les 11 novembre 2O18 . Attention, la date indiquée correspond actuellement à la date d'intégration de ce nouveau flux dans Inforamacgt . Quelques incohérences au niveau des dates  peuvent apparaitre mais ceci sera de nouveau opérationnel pour les nouveaux articles publiés à partir du 12  novembre . Merci de votre compréhension. 

sur le site

Comment les cimentiers veulent réduire leur empreinte carbone (mer., 14 nov. 2018)
Le syndicat français de l'industrie cimentière (SFIC) s'est engagé ce mercredi à réduire de 80% ses émissions de CO2 à l'horizon 2050.
>> Lire la suite

L'Université des entrepreneurs interrogera les limites (Sun, 11 Nov 2018)
Portée par le Medef Gironde, la prochaine édition de l'Université des entrepreneurs devrait attirer plus de 1.200 personnes le 8 novembre prochain dans les locaux de Kedge Business School. Le thème choisi est "No limit !"
>> Lire la suite

Ford Aquitaine Industries : les syndicats corrigent le plan du groupe Punch (Sun, 11 Nov 2018)
Les syndicats de FAI (Ford Aquitaine Industries) s’apprêtent à finaliser les modifications qu’ils veulent voir figurer sur le plan de reprise porté par le groupe belge Punch. Une correction de copie dans laquelle la CFTC insiste fortement sur le futur business plan.
>> Lire la suite

Arkéa : le projet de scission du Crédit Mutuel trop "flou" rejeté par le comité d'entreprise (Sun, 11 Nov 2018)
Le Comité central d'entreprise (CCE) de la banque régionale a remis un avis défavorable au projet de sortie de l'ensemble Crédit Mutuel. Les élus, et les syndicats Cfdt, Snb et Unsa, ont déploré le "flou juridique" du projet et les incertitudes sur l'emploi. La direction d'Arkéa a pris acte mais assure que le processus suit son cours, avec une nouvelle consultation des caisses locales avant la fin de l'année.
>> Lire la suite

Ford Aquitaine Industrie : Ford veut la fermeture, pas la reprise (Sun, 11 Nov 2018)
Des syndicalistes CGT sur la même longueur d’onde que le ministre de l’Economie et des finances, des élus girondins et le patron de la Région : il n’y a que Ford Aquitaine Industries pour provoquer ce genre de petit miracle. Car c’est officiel, le groupe Ford a décidé de fermer sa filiale girondine.
>> Lire la suite