LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE : Le syndicalisme

sur le site

Un référendum à faire décoller (sam., 12 oct. 2019)
Le député LR de Haute-Marne, François Cornut-Gentille était, hier matin, à Langres, sur invitation de l’Union locale CGT, pour appeler les Haut-Marnais à signer la demande de référendum concernant la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP). L’article Un référendum à faire décoller est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Ehpad : FO appelle à la grève (Sat, 12 Oct 2019)
Ce mardi 15 octobre, une journée nationale de grève dans les Ehpad et plus largement dans les métiers du grand âge est lancé à l’appel de sept syndicats. Localement, Force ouvrière ira à la rencontre des habitants avant d’organiser un barrage filtrant. L’article Ehpad : FO appelle à la grève est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Environ 150 retraités dans la rue (Wed, 09 Oct 2019)
A Saint-Dizier et à Chaumont, peu de retraités ont répondu à l’appel lancé par huit syndicats pour défendre les retraites contre la réforme qui se profile. L’article Environ 150 retraités dans la rue est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Y a-t-il un risque d’assèchement du Cul du Cerf ? (Mon, 07 Oct 2019)
Le maire de Manois remue ciel et terre pour éviterque le syndicat des eaux de la Manoise ne mette en ?uvre son projetde raccordement de la commune de Poissons. Il craint pour la sourcedu Cul du Cerf. Le syndicat dément toute possibilité de manque d’eau. L’article Y a-t-il un risque d’assèchement du Cul du Cerf ? est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

La Bonnelle au peigne fin (Sat, 05 Oct 2019)
Les riverains de la rivière La Bonnelle et ceux du ruisseau de Corlée, touchés par des inondations en juin 2018, ont été conviés à une réunion d’information présentant le diagnostic réalisé par un cabinet d’études pour le compte du Syndicat mixte du Bassin de la Marne et de ses affluents (SMBMA). L’article La Bonnelle au peigne fin est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Retraites : « Un trésor national » à défendre, selon Yves Veyrier (Wed, 02 Oct 2019)
Le secrétaire confédéral – haut-marnais – de Force ouvrière était hier à Semoutiers. Il a expliqué notamment les raisons de l’opposition du syndicat au projet de réforme des retraites. L’article Retraites : « Un trésor national » à défendre, selon Yves Veyrier est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Incontrôlable – L’édito de Patrice Chabanet (Thu, 26 Sep 2019)
Il n’en rate pas une. Dès qu’il le peut, Jean-Luc Mélenchon déverse sa bile. Sa raclée électorale des européennes lui reste sur l’estomac. Il vocifère, il vitupère. Jamais de remise en cause de ses choix stratégiques. Il préfère transformer une perquisition en corrida, de l’or en barre pour faire parler de lui. Tous les jours, il sait que ses rodomontades feront le buzz. Avant-hier, pendant la manif contre la réforme des retraites, il s’en prend aux forces de l’ordre qualifiées de « barbares », les accusant au passage de vouloir le « tuer » au moindre prétexte. Propos privés, affirme son entourage. Privés mais devant une caméra. Tout en nuances, comme d’habitude. Et hier, il demande à la gendarmerie de le protéger aujourd’hui : le syndicat Alliance a prévu une manifestation devant le siège de La France insoumise. Fort heureusement pour le leader de LFI, le ridicule ne tue pas… On peut rire de cette manière de toujours tirer la couverture à soi. Au début, le talent oratoire de l’intéressé faisait passer la pilule. Maintenant, c’est le dégoût qui l’emporte. La politique n’avait vraiment pas besoin de ces pitreries à la chaîne. Une défaite électorale – fût-elle lourde – ne saurait justifier tant de haine et tant d’arrogance. Depuis le temps qu’il nous promet une vague révolutionnaire qui devrait tout emporter sur son passage, Mélenchon aurait dû comprendre qu’il prenait souvent, pour ne pas dire toujours, ses désirs pour des réalités. Ce faisant, il court à sa propre perte. Qui peut imaginer des alliances électorales avec un homme autoritaire, autocrate et incontrôlable ? Le minuscule PCF et les groupuscules d’extrême gauche ? Pas de quoi prendre le pouvoir. On peut donc s’attendre à d’autres incidents. Mélenchon en est réduit aux provocations. Tout simplement pour exister. L’article Incontrôlable – L’édito de Patrice Chabanet est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

La CGT mobilisée contre la réforme des retraites (Wed, 25 Sep 2019)
L’Union locale CGT a mené une action, hier matin, au rond-point des Etats-Unis mais aussi dans la zone industrielle des Franchises pour informer les gens par rapport à la réforme des retraites. L’article La CGT mobilisée contre la réforme des retraites est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

GIP : la mobilité électrique, ça vous branche ? (Tue, 24 Sep 2019)
Le Syndicat départemental Énergie et déchets sollicite le GIP afin d’implanter des bornes de recharge pour véhicules électriques en Haute-Marne. L’article GIP : la mobilité électrique, ça vous branche ? est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

GIP : la mobilité électrique, ça vous branche ? (Tue, 24 Sep 2019)
Le Syndicat départemental Énergie et déchets sollicite le GIP afin d’implanter des bornes de recharge pour véhicules électriques en Haute-Marne. L’article GIP : la mobilité électrique, ça vous branche ? est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

GIP : la mobilité électrique, ça vous branche?? (Tue, 24 Sep 2019)
Le Syndicat départemental Énergie et déchets sollicite le GIP afin d’implanter des bornes de recharge pour véhicules électriques en Haute-Marne. L’article GIP : la mobilité électrique, ça vous branche?? est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Que des perdants – L’édito d Patrice Chabanet (Sun, 22 Sep 2019)
  Les samedis se suivent et se ressemblent de moins en moins. Les défilés séparés donnent la curieuse impression d’une contestation morcelée. On en a eu la preuve, hier, à Paris. En fait, il n’y a eu que des perdants sur toute la ligne. Premier perdant : les gilets jaunes. Leurs effectifs ont fondu. Ils ne portent pratiquement plus la tunique qui les a rendus célèbres. Leur objectif de « reprendre » les Champs-Elysées n’a pas été atteint. La tentative de reconquête s’est réduite à quelques escarmouches avec les forces de l’ordre. Deuxième perdant : la Marche pour le climat. Ce mouvement très populaire chez les jeunes s’est laissé infiltrer par des Black Blocs, ce qui est désastreux en terme d’image. On retient plus la confrontation avec la gendarmerie et la police, et les barricades en feu, que le message pacifique porté par les manifestants. Troisième perdant : le syndicat FO. Son défilé pour protester contre la réforme des retraite, qui a rassemblé environ 15 000 personnes est passé pratiquement inaperçu. La concurrence des manifestations ne lui a pas été favorable. Ce qui pose tout le problème de l’expression publique des revendications syndicales. Quatrième perdant : le gouvernement peut se prévaloir d’avoir su contrôler la situation sans les débordements spectaculaires de décembre 2018 et de mai 2019. Mais les convulsions du samedi montrent qu’il ne parvient toujours pas à faire rentrer les rivières de la révolte dans leur lit. C’est d’autant plus inquiétant que les batailles à propos des réformes à venir promettent d’être très dures. Cinquième perdant : la démocratie française. Les blocages de la société, les contradictions de cette dernière, la montée des corporatismes, la radicalisation politique, il y a vraiment quoi être inquiet pour les mois à venir. L’article Que des perdants – L’édito d Patrice Chabanet est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

« L’hôpital crève et tout le monde s’en fout » (Sun, 22 Sep 2019)
Le syndicat « Solidaires Union Syndical » (SUD) s’est rassemblé hier matin sur la place de l’Hôtel-de-Ville. L’objectif?: défendre le centre hospitalier et surtout tenter de sensibiliser la population sur la situation. Malheureusement, le syndicat désespère peu à peu face au désintérêt des gens et au mépris politique. L’article « L’hôpital crève et tout le monde s’en fout » est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

La CGT repart au combat (Wed, 18 Sep 2019)
Les sympathisants CGT, actifs et retraités, se sont retrouvés à la Maison des syndicats pour préparerla journée d’action du 24 septembre. Pour tous, l’objectif est de mobiliser en masse. L’article La CGT repart au combat est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Smictom-nord : les Marnais sont les bienvenus (Tue, 17 Sep 2019)
L’assemblée générale du Smictom (Syndicat mixte intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères) du nord de la Haute-Marne s’est tenue samedi 14 septembre, à Chevillon. Huit communes marnaises intègrent le syndicat. L’article Smictom-nord : les Marnais sont les bienvenus est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Jaune pâle – L’édito de Patrice Chabanet (Sun, 15 Sep 2019)
  L’acte 44 des gilets jaunes s’est joué presque dans la discrétion. Même à Nantes où l’on craignait la coagulation des revendications classiques avec l’affaire Steve, il n’y a pas eu trop de dégâts mis à part le rituel entretenu par quelques casseurs. On est donc très loin des grandes manifs de décembre 2017, avec leur cortège de violence et de guérilla urbaine. Faut-il y voir l’effet de l’usure ou d’un lâchage d’une partie de l’opinion publique, comme en attestent les sondages ? Il est encore trop tôt pour l’affirmer. On assiste peut-être à une métamorphose de la crise sociale dans notre pays. Le succès incontestable de la grève à la RATP montre que les syndicats ont repris du poil de la bête. Ces derniers mois prévalait le sentiment qu’ils avaient été ringardisés par les gilets jaunes. Mais dès que se profilent des revendications précises, pour ne pas dire techniques, les appareils syndicaux sont bien outillés pour négocier. Surtout, ils sont issus d’élections professionnelles. Bref, ils sont organisés, de la confédération nationale à la plus petite entité au sein des entreprises. Chez les gilets jaunes, pas d’organisation, pas de responsable. On voit aujourd’hui les limites de cette inorganisation. On le verra encore plus dans les semaines à venir avec la somme de grèves et de manifs annoncées pour le seul dossier des retraites. Résultat : ce qui pouvait être relativement rassurant pour le gouvernement l’est moins : les revendications posées par les syndicats sont populaires, et cela d’autant plus que l’ensemble des Français est concerné. La retraite les préoccupe sans doute davantage que le Référendum d’initiative citoyenne. Cela dit, les gilets jaunes gardent à leur actif le fait d’avoir obtenu en quelques semaines 17 milliards. Pour des inorganisés, c’est un joli trophée… L’article Jaune pâle – L’édito de Patrice Chabanet est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Les retraités ne décolèrent pas (Thu, 05 Sep 2019)
La CGT avait choisi ce lundi, jour de rentrée scolaire, comme symbole de la solidarité intergénérationnelle et pour une fois de plus, manifester contre les mesures défavorables aux retraités. L’article Les retraités ne décolèrent pas est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

La CGT Retraités prépare sa rentrée sociale (Sun, 25 Aug 2019)
Le syndicat CGT des retraités de Chaumont prépare activement sa rentrée sociale, même si ses membres n’ont pas arrêté de militer pendant l’été. Plusieurs actions sont prévues ces prochaines semaines afin de protester contre les certaines réformes, notamment celle concernant les retraites. L’article La CGT Retraités prépare sa rentrée sociale est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Sonder l’Ource (Tue, 06 Aug 2019)
Devant la mairie à 9 h, tout le monde est à l’heure pour le rendez-vous. Nous nous trouvons à Colmier-le-Bas, petite commune près d’Auberive située aux confins de la Haute-Marne et de la Côte-d’Or. Les techniciens de la fédération de pêche de Haute-Marne sont épaulés pour cette opération par des membres du syndicat local de rivière. On s’apercevra vite sur le terrain qu’il y a du travail pour tout le monde, que la cadence est soutenue. L’article Sonder l’Ource est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite

Cyanobactéries : la plage de Braucourt fermée (Fri, 26 Jul 2019)
Suite à des analyses, l’Agence régionale de santé a recensé un taux trop élevé de cyanobactéries sur la plage de Braucourt. Le Syndicat du Der interdit donc la baignade sur cette plage uniquement et ordonne de nouvelles analyses d’eau ce dimanche. En fonction des résultats, le Syndicat décidera de la réouverture ou du maintien de l’interdiction de baignade sur cette plage. L’article Cyanobactéries : la plage de Braucourt fermée est apparu en premier sur Le Journal de la Haute-Marne.
>> Lire la suite